Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 octobre 2014 1 06 /10 /octobre /2014 13:50

Programme-CGT-1.jpeg

Repost 0
Published by cgtcg30
commenter cet article
6 octobre 2014 1 06 /10 /octobre /2014 13:49

Programme-CGT-2.jpeg

Repost 0
Published by cgtcg30
commenter cet article
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 10:57

JOURNEE D’ETUDE/DEBAT SUR LA REFORME TERRITORIALE

 

Après la réforme territoriale de Sarkozy en 2010, après la loi de métropolisation du 28 janvier 2014, après la délimitation de nouvelles régions, la réforme territoriale voulue par François Hollande attaque la République décentralisée et ses fondements : proximité, libre administration, absence de tutelle d’une collectivité sur une autre, autonomie financière, solidarité nationale, démocratie locale, l’égalité sur le territoire de la république.

Pour la CGT, la majorité actuelle, comme la précédente, ne répond pas à l’ambition d’une organisation territoriale sociale et démocratique, et d’un service public à la hauteur des besoins.

  • Quels sont les enjeux d’une telle réforme ?
  • Quelles conséquences pour les agents des collectivités ?
  • Quelles conséquences pour le service public ?

 

Nous vous invitons à participer à la journée d’étude et de débat Mercredi 22 octobre 8H45 à l’auditorium Maison du Département en présence de, Gérard FILOCHE ancien inspecteur du travail et membre de la CGTet de Baptiste TALBOT,  secrétaire  national CGT services publics. 

  

PROGRAMME DE LA JOURNEE

 

MATIN

8H45 Accueil des participants

9H15 Début des travaux – Introduction par le syndicat CGT du Conseil général

9H30 Intervention de Gérard FILOCHE : Analyse du projet de loi et de la philosophie de la réforme.

10H – 10H45 Questions réponses avec la salle

10H45 Intervention de Baptiste TALBOT : Conséquences sur les agents, les collectivités  et le service public.

11h15   Intervention de Laurence MARGERIT Secrétaire CGTLyon métropole : Situation sur le bassin Lyonnais

11H30 – 12H Questions réponses avec la salle

 

APRES MIDI

13H30 Reprise des travaux

14H00 Intervention de Marie-noël LOGA Secrétaire CGTde la coordination Gardoise des collectivités : situation des collectivités dans le Gard

14H15 Intervention de Baptiste TALBOT : Propositions CGTet mobilisation nationale

14H45 Intervention de Simon GEVAUDAN, secrétaire général de l’Union Départementale CGT du Gard : Mobilisation Départementale

15h00 Intervention de Gérard FILOCHE : Sa vision sur l’avenir et les possibilités d’actions

15h30  Questions réponses avec la salle

16h30 Fin des travaux

 

Repost 0
Published by cgtcg30
commenter cet article
8 juillet 2014 2 08 /07 /juillet /2014 14:48

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

 Fond Solidarité Logement Accès

Suppression de l'aide à l'ouverture des compteurs eau et énergie

 

Nous dénoncions déjà, lors du vote du budget, l'austérité et le recul du service public dans notre département :  gel de postes alors que la charge de travail est en perpétuelle augmentation (plus de bénéficiaires RSA, APA, PCH…), remise en cause de la gratuité des transports scolaires, la PMI n'accomplit plus toutes ses missions obligatoires par manque de moyens, de nombreux service en difficultés etc….

 

Après avoir sacrifié récemment l'accompagnement de l'insertion des bénéficiaires du RSA, dans sa séance du 25 juin 2014, le Conseil général supprime l'aide à l'ouverture des compteurs eau et énergie dans le cadre de l'accès au logement (FSL Accès). Ce règlement a pris effet au 1 juillet 2014.

 

L'austérité est toujours au menu des Gardois

surtout pour les plus pauvre !!

Pour la CGT c'est inacceptable !!!

 

La solution pour sortir notre pays et notre collectivité de la crise n'est certainement pas l'austérité, ni de faire des économies sur le dos des personnes en difficultés. La CGT affirme qu'une autre répartition des richesses, qu'une autre utilisation de l'argent public et le courage de porter d'autres choix politiques sont les solutions  pour répondre aux besoins de nos concitoyens.

 

La CGT du Conseil général du Gard

Repost 0
Published by cgtcg30
commenter cet article
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 15:37

Syndicat CGT du Conseil général du Gard

333 Chemin Du Mas de Boudan - 30000 Nîmes

Tel : 04 66 76 95 83

Portable 06.84.48.86.22

Cgtcg30.over-blog.com

Mardi 1 juillet 2013

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Marisol Touraine officialise sa rupture

avec les Travailleurs Sociaux !

 

Près de 300 Travailleurs Sociaux en grève, avec la CGT et la FSU des Collectivités Territoriales, de la CAF, du secteur associatif conventionnel, se sont invités à ce qui devait être la dernière étape des Assises Interrégionales du Travail Social, pour exiger des réponses urgentes à leurs légitimes revendications.

Du Gard, des Bouches du Rhône, du Var, des Alpes Maritimes, du Vaucluse, les Travailleurs Sociaux avec des Camarades du Comité Départemental CGT des Privés d’Emplois et Précaires, du Conseil Général, ont exigé un rendez-vous avec la Ministre des Affaires Sociales et de la Santé.

Compte tenu des attaques dont font l’objet les politiques d’action sociale, la protection de l’enfance, le travail social, par les politiques successives de restrictions budgétaires dont le Pacte dit de Responsabilité en constitue le paroxysme : 50 milliards d’économies supplémentaires exigées par ce gouvernement, dont Marisol Touraine en est une porte-parole zélée, au détriment de la prise en compte de la nécessaire réponse aux besoins, réponse aux besoins qui risque d’être encore plus réduite par la réforme territoriale,

Compte tenu des attaques contre les métiers du Travail Social (Assistant Social, Educateur Spécialisé, Conseiller en Economie Sociale et Familiale, Educateur Jeunes Enfants) par le projet gouvernemental d’en finir avec les spécificités au profit d’un Travailleur Social « intervenant social polyvalent », simple exécutant dégagé de toute référence au Code de Déontologie et/ou à la Charte Déontologique d’Intervention Sociale.

 

 

Cela est inacceptable !

Les revendications des professionnels, avec la CGT, sont légitimes et doivent être prises en compte :

 

·        Des financements des politiques sociales permettant la réponse aux besoins des populations ;

·        La garantie d’un travail social, promoteur de droit et de lien social ;

·        La reconnaissance des diplômes d’Etat au Niveau bac +3 et sa retranscription en termes de reclassements salariaux aussi bien dans la fonction publique que dans les organismes de sécurité sociale et dans le secteur associatif conventionnel ;

·        Débloquer des budgets garantissant aux étudiants en travail social des gratifications des stages ;

·        Enfin exiger une approche globale et non fractionnée du travail social.

 

Force est de constater, une nouvelle fois, comme notamment le 26 juin 2014 à l’Agence Régionale de Santé, notre demande de rencontre avec la Ministre n’a pu se réaliser, préférant nous renvoyer vers sa Secrétaire d’Etat Ségolène NEUVILLE, chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion et de son Directeur de Cabinet.

 

Trop, c’est trop !

 

A chaque demande de rencontre faite sur la situation critique de l’Hôpital Public, des Centres de Santé Mutualistes, des Etablissements Sanitaires et Sociaux et aujourd’hui, du Travail Social et de l’Action Sociale, cette Ministre refuse toute rencontre directe.

 

Ce mépris affiché envers le monde du travail doit cesser.

Aujourd’hui, les organisateurs de ces Assises interrégionales ont pris la décision de les annuler. La responsabilité de cette annulation incombe totalement à la Ministre des Affaires Sociales et de la Santé.

 

Les Travailleurs Sociaux en lutte, avec la CGT et la FSU, ont décidé de poursuivre la mobilisation pour faire aboutir leurs légitimes revendications. Ils ont décidé d’agir dans le cadre d’actions convergentes avec les salariés du privé, du public, les retraités, les privés d’emplois car, face aux attaques globales dans l’Industrie, les Services Publics, la Protection Sociale, il ne peut y avoir qu’une riposte globale !

Repost 0
Published by cgtcg30
commenter cet article
26 juin 2014 4 26 /06 /juin /2014 13:18

Nîmes le 17 juin 2014

 

Lettre ouverte aux Présidents  Damien Alary et François Hollande

 

Le BING BANG TERRITORIAL :

le plus grand plan social engagé par l’État dans la fonction publique territoriale.

 

Le syndicat CGT des personnels départementaux du Conseil général du Gard conteste les réformes successives du gouvernement Hollande-Valls, notamment les projets de loi portant nouvelle organisation territoriale de la République qui prévoient la suppression des départements et la fusion des régions.

 

Ils viennent en complément de la loi de modernisation de l'action publique territoriale et d'affirmation des métropoles ou « loi MAPTAM » du 27 janvier 2014.

 

Ces choix politiques s’inscrivent dans la logique d’austérité et de compression des dépenses publiques qui affectent toutes les administrations publiques : Etat, collectivités locales et hôpitaux.

 

La CGT du CG 30 dénonce le démantèlement des départements et les conséquences pour les personnels qui vont être éparpillés suivant les transferts soit à la nouvelle région Midi Pyrénées Languedoc Roussillon (collèges, certaines routes, transports scolaires) soit aux métropoles, soit aux intercommunalités (routes dont la région déléguera la gestion), soit à la sécurité sociale (APA), soit aux allocations familiales (RSA).

 

La CGT du CG 30 constate que la nouvelle organisation territoriale proposée, s’inscrit une fois de plus, dans une stratégie de destruction du service public, de division des personnels.

 

C’est un véritable plan social qui est la suite logique de la décision du gouvernement Hollande Valls de mettre en œuvre le « Pacte de responsabilité », de recherche de financement des 50 milliards d’euros dont 11 milliards d’économies demandées aux collectivités locales.

 

La CGT du CG 30 dénonce cet immense plan social avec son lot d’économies, de réorganisations de services qui généreront de la casse dans les services à la population aggravant les inégalités de traitement suivant les territoires. Cette disparition de services de proximité aura des conséquences sociales et professionnelles sur les 1,8 millions de fonctionnaires territoriaux et les agents publics avec la remise en cause de leur existence ou de leurs emplois ainsi que pour un grand nombre d’emplois induits dans le privé.

 

Ce plan social territorial complète les outils déjà mis en place depuis 2008 qui permettent de supprimer des postes et des services dans la Fonction Publique Territoriale !

 

La CGT du CG 30 vous demande donc l’arrêt de cette réforme véritable bing bang anti service public, ainsi que.

- le retrait du Pacte de Responsabilité,

- le retrait des projets gouvernementaux concernant la réforme territoriale,

- le retrait des coupes budgétaires et la levée du blocage du point d'indice

- l’organisation d’une large consultation publique associant les organisations syndicales et plus largement les populations.

 

D’ores et déjà, le syndicat CGT du Conseil général du Gard appelle les usagers ainsi que les personnels à se mobiliser à l’occasion de la journée interprofessionnelle d’action du 26 juin prochain pour, ensemble refuser l’éclatement  du service public territorial.

 

 

Le syndicat CGT des agents

du Conseil général du Gard

Repost 0
Published by cgtcg30
commenter cet article
26 juin 2014 4 26 /06 /juin /2014 13:12

 

Syndicat CGT du Conseil général du Gard                                           

333 chm. Du Mas de Boudan - 30000 Nîmes                                        

Tel : 04 66 76 95 83

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

 

NON AU SACRIFICE DE L’INSERTION SUR L’AUTEL DE L’AUSTERITE !!!

 

 

La CGT du Conseil général condamne fermement la décision de la majorité départementale de ne pas reconduire les marchés de référent RSA et plus largement l’abandon de la politique d’insertion en partenariat avec les associations.

 

Ces associations gardoises d’insertion actives au service des personnes les plus en difficulté sociales et professionnelles ont une véritable utilité sociale. Leur disparation serait une catastrophe pour la population.

 

La CGT sera présente au rassemblement du lundi 30 juin devant l’Hôtel du Département à l’initiative des associations d’insertion.

 

Cheminots, intermittents du spectacle, agents territoriaux….salariés et animateurs des associations d’insertion !!! Nous avons le même combat contre l’austérité et pour une justice sociale au service de nos concitoyens.

 

 

Fait à Nîmes, le 26 juin 2014

Repost 0
Published by cgtcg30
commenter cet article
3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 16:14

 

Syndicat CGT du Conseil général du Gard 

 

CA SUFFIT !!

STOP AUX DISCRIMINATIONS SYNDICALES !!

 

Depuis le transfert des personnels TOS des collèges au Département, la double gestion (autorité hiérarchique du Conseil général du Gard et autorité fonctionnelle Education Nationale) pose de véritables difficultés de fonctionnement !!

 

Au-delà de cette réelle problématique, nos deux camarades du syndicat CGT Valérie et Sylvie sont en grande détresse !

 

En effet, elles subissent au quotidien de la part du gestionnaire et du principal du collège, depuis des mois et des mois, « discriminations syndicales et harcèlement » !!

 

Après de nombreuses rencontres et médiations rien n’y fait !!! Ca suffit !!

 

Nous exigeons :

-         de notre employeur le Conseil général d’agir immédiatement et de manière efficace. 

-         de l’Education Nationale de faire respecter les libertés et les droits syndicaux.

 

Pour faire respecter le droit à défendre le service public et les bonnes conditions de travail

 

Mobilisons nous !!

JEUDI 17 Avril à 9h45

devant le collège George VILLE de Pont St Esprit

 Pour le respect des libertés et des droits syndicaux

 

Repost 0
Published by cgtcg30
commenter cet article
20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 13:58

Suppression des élections prud’homales

 

Par un article du projet de loi sur la démocratie sociale qui doit être soumis au Parlement au printemps 2014, le gouvernement pourrait être autorisé à procéder par ordonnance pour remplacer cette élection par un mécanisme désignant les conseillers prud’hommes sur la base de la nouvelle mesure de la représentativité syndicale.

Cette suppression de l’élection des conseillers prud’hommes au suffrage universel est une attaque à la citoyenneté et un déni de démocratie :
 5 millions de chômeurs, ainsi que les travailleurs précaires, se verraient privés de toute expression vis-à-vis de leurs juridictions prud’homales, ne participant pas aux élections des représentants du personnel au sein des entreprises, scrutin sur lequel la représentativité syndicale est désormais mesurée …
 5,4 millions de salariés ne pourraient pas faire entendre leur voix en 2015 n’ayant pas été pris en compte dans la mesure de la représentativité actuelle

C’est tout simplement inadmissible !

Élus tous les 5 ans au suffrage universel, les conseillers Prud’hommes sont une force inestimable pour les salariés qui veulent obtenir réparation d’un préjudice subi de la part de leur employeur, qu’ils soient précaires, privés d’emploi ou retraités.

Avec la CGT, j’exige le maintien des élections prud’homales en 2015 !

 

http://www.cgt.fr/Suppression-des-elections-prud.html

Repost 0
Published by cgtcg30
commenter cet article
21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 15:01

 

 

 voeux 2014

Repost 0
Published by cgtcg30 - dans DIVERS
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog du Syndicat CGT du Conseil général du Gard
  • Le blog du Syndicat CGT du Conseil général du Gard
  • : L’histoire plus que séculaire de la CGT s’inscrit dans cet ensemble. Née de la volonté des salariés de s’organiser collectivement et durablement pour défendre leurs intérêts face à l’oppression et à l’exploitation, pour conquérir des droits et les faire valoir, pour imaginer un monde plus juste et proposer des voies pour y parvenir, sont le coeur de son action syndicale.
  • Contact

Elus instances paritaires

CTP

Titulaires

Madame Mireille BONNET (CGT)

Monsieur Laurent ALVAREZ (CGT)

Monsieur Jean-Paul GERVAIS (CGT)

Madame Pascale CAZES (CGT)

Madame Dominique SALERY (CGT)

Suppléants

Monsieur Patrick SERIS (CGT)

 Monsieur Michel PANTEL (CGT)

 Monsieur Cyril DUBOIS (CGT)

Madame Odile CAILLOL (CGT)

Monsieur Claude DUSSAUD (CGT)

CHS

Titulaires

Monsieur Frédéric HERRY (CGT)

Madame Martine JIMENEZ (CGT)

Monsieur Patrice ROUCAUTE (CGT)

Monsieur Fabien COIN (CGT)

Suppléants

Madame Odile CAILLOL (CGT)

Madame Patricia BONFILS (CGT)

 Monsieur Stéphane RUIZ (CGT)

Monsieur Christophe JEANJEAN (CGT)

CAP A

Titulaires

Monsieur Claude DUSSAUD (CGT)

Suppléants

Madame Mabrouka ZADI (CGT)

CAP B

Titulaires

Madame Martine JIMENEZ  (CGT)

Madame Muriel MORAGUES (CGT)

Suppléants

Madame Elisabeth MAURIN (CGT)

Madame Habiba COROMPT (CGT) 

CAP C

Titulaires

Monsieur Jean-Paul GERVAIS (CGT)

Monsieur Serge SUAU (CGT)

Madame Mylène MARZEAU (CGT)

Monsieur Stephane PROMAYON  (CGT)

Suppléants

Monsieur Fabien COIN (CGT)

Monsieur Patrick SERIS (CGT)

Madame Léa NASRI (CGT)

Madame Josiane FABRE-PINERO (CGT)

 


Recherche

Musiques

Le chiffon rouge  link