Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 15:55

                               

Rencontre avec le Président du Conseil Général :

 Travailler plus pour gagner moins !

 

 

Depuis de nombreuses années, les organisations syndicales du Conseil général demandaient à rencontrer le Président Alary. Hier, le Président a enfin accédé à notre demande et nous a reçus en présence des représentants de la majorité départementale. Le dialogue social cher à notre Président s’est vite transformé en dialogue de sourds.

 

L’intersyndicale a abordé 5 points de façon unitaire : la participation de l’employeur à la mutuelle, le gel du point d’indice, la réorganisation des services, le jour de carence et le temps de travail.

 

Le doublement de la prime de fin d’année a été abordé par la CGT, FO et SUD. La CFDT a demandé une refonte du régime indemnitaire dans son ensemble.

 

En guise de réponse, Mr Alary, dans un long monologue, a renvoyé à la situation financière de la collectivité en expliquant qu’il lui manquait 42 millions d’euros pour boucler le budget 2013. Il précise qu’il hors de question pour lui de faire voter un budget « insincère », et qu’il serait sinon traité de « fou ».

 

De qui se moque Mr Alary ?? Nous lui avons aimablement rappelé que l’Etat doit à notre collectivité 400 millions d’euros. Jusqu’au mois de mai et le changement de locataire à l’Elysée, nous avons souvent entendu les représentants de l’administration et les élus dénoncer l’attitude de l’Etat qui ne remboursait pas cette dette. Aujourd’hui, c’est silence radio. Pire, le Président nous dit qu’en réalité, il ne s’agit pas véritablement d’une dette, que la loi a changé entre-temps et que cette somme ne nous est plus réellement due. Quel acrobate, notre Président !! Chapeau, l’artiste. Sauf que cette malheureuse tentative de justification ne nous convainc en rien. La collectivité a le devoir, devant les gardois et devant les agents, de tout mettre en œuvre pour récupérer cette somme plus que nécessaire aux finances départementales.

 

De fait, il est catégoriquement opposé au doublement de la prime de fin d’année et à l’ouverture de négociations concernant le régime indemnitaire.

Il repousse à 2014 une hypothétique participation du Conseil général à la prise en charge de la mutuelle des agents. De plus, si cette participation était acceptée, elle ne concernerait pas l’ensemble des agents !!!

Malgré les discours de façade, nous ne pouvons que constater que la santé de l’ensemble des agents n’est pas une préoccupation de nos élus. La CGT a remis au Président une pétition de 600 signatures d’agents demandant la prise en charge de la mutuelle.

 

Concernant le jour de carence, le Président indique qu’il applique cette mesure car il respecte la loi. Même s’il en reconnaît le caractère totalement injuste. Il dit s’engager à saisir les parlementaires à un niveau national pour demander l’abrogation de son application.

Toutefois, nous lui faisons remarquer que d’autres collectivités ont refusé de façon claire de l’appliquer.

 

Sur la question de la permanente réorganisation des services et de la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC), le Président a découvert ces chantiers en cours. Il a été incapable de s’en expliquer, de les justifier et c’est le DGS qui est intervenu sur ce point en défendant la démarche de l’administration.

 

Sur la demande de revalorisation du point d’indice dans la fonction publique gelé depuis 2010  entraînant une perte du pouvoir d’achat, le Président nous informe saisir le gouvernement afin de transmettre cette revendication.

 

Enfin, nous abordons le rapport de la Chambre régionale de la Cour des Comptes sur la gestion de la collectivité. Mr Alary pointe notamment la question du temps de travail. Il affirme que la durée légale du temps de travail réalisée par les agents n’est pas atteinte. Il transforme donc les jours du président en RTT et nous impose de travailler 12 minutes de plus par jour, soit 1 heure par semaine, soit une semaine supplémentaire de travail par an.

Sans augmentation de salaire, bien sûr.

Nous ne partageons absolument pas les arguments sur l’augmentation du temps de travail

Les congés acquis avant la mise en place des 35h peuvent être conservés légalement comme le précise le rapport de la cour des comptes. C’est bien un choix politique qui guide l’augmentation du temps de travail et non une contrainte administrative.

 

Quel bilan tirer de cette rencontre ?

 

En tant que représentants du personnel et relayant les attentes exprimées par l’ensemble des agents sur les points abordés, nous dénonçons clairement l’attitude du Président durant cette rencontre. Nous avons rencontré un Président sans courage, faisant des choix politiques et administratifs défavorables à nos conditions de travail. Il a opposé des refus systématiques à nos requêtes avec le silence complice des représentants de la majorité départementale.

 

Nous rappelons que la dernière avancée sociale dans ce Conseil général est l’obtention de la création de postes dans le secteur social  suite à un mouvement de grève en mars 2010.

Est-ce là le seul « dialogue social » que le Président et les élus de ce département peuvent entendre ? Seule la mobilisation des agents permet les avancées sociales dans cette collectivité.

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cgtcg30 - dans INFOS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du Syndicat CGT du Conseil général du Gard
  • Le blog du Syndicat CGT du Conseil général du Gard
  • : L’histoire plus que séculaire de la CGT s’inscrit dans cet ensemble. Née de la volonté des salariés de s’organiser collectivement et durablement pour défendre leurs intérêts face à l’oppression et à l’exploitation, pour conquérir des droits et les faire valoir, pour imaginer un monde plus juste et proposer des voies pour y parvenir, sont le coeur de son action syndicale.
  • Contact

Elus instances paritaires

CTP

Titulaires

Madame Mireille BONNET (CGT)

Monsieur Laurent ALVAREZ (CGT)

Monsieur Jean-Paul GERVAIS (CGT)

Madame Pascale CAZES (CGT)

Madame Dominique SALERY (CGT)

Suppléants

Monsieur Patrick SERIS (CGT)

 Monsieur Michel PANTEL (CGT)

 Monsieur Cyril DUBOIS (CGT)

Madame Odile CAILLOL (CGT)

Monsieur Claude DUSSAUD (CGT)

CHS

Titulaires

Monsieur Frédéric HERRY (CGT)

Madame Martine JIMENEZ (CGT)

Monsieur Patrice ROUCAUTE (CGT)

Monsieur Fabien COIN (CGT)

Suppléants

Madame Odile CAILLOL (CGT)

Madame Patricia BONFILS (CGT)

 Monsieur Stéphane RUIZ (CGT)

Monsieur Christophe JEANJEAN (CGT)

CAP A

Titulaires

Monsieur Claude DUSSAUD (CGT)

Suppléants

Madame Mabrouka ZADI (CGT)

CAP B

Titulaires

Madame Martine JIMENEZ  (CGT)

Madame Muriel MORAGUES (CGT)

Suppléants

Madame Elisabeth MAURIN (CGT)

Madame Habiba COROMPT (CGT) 

CAP C

Titulaires

Monsieur Jean-Paul GERVAIS (CGT)

Monsieur Serge SUAU (CGT)

Madame Mylène MARZEAU (CGT)

Monsieur Stephane PROMAYON  (CGT)

Suppléants

Monsieur Fabien COIN (CGT)

Monsieur Patrick SERIS (CGT)

Madame Léa NASRI (CGT)

Madame Josiane FABRE-PINERO (CGT)

 


Recherche

Musiques

Le chiffon rouge  link